samedi 6 novembre 2010

Korrigan Blues

Korrigan Blues, Oskar éditions, juin 2010, 8-11 ans
illustrations Vincent Bailly

Hugo reste figé, la peur commence à l’envahir. La
porte de sa cabane est ouverte. Il est
pourtant persuadé de l’avoir fermée, la
dernière fois… Et si c’était l’oeuvre des
Korrigans, ces lutins malveillants qui
peuplent les légendes bretonnes ? Ici,
dans ce coin de nature isolé du reste
du monde et surnommé « Les Portes
de l’Enfer », on raconte qu’ils enlèvent les
enfants pour les dévorer…
– Nous sommes des korrigans de la tribu
des Sponts, précise Naër de sa voix sifflante.
Un frisson d’angoisse saisit le jeune garçon.
Les deux visiteurs ne mesurent pas plus de
cinquante centimètres de haut, ont des sabots
à la place des pieds, des mains immenses,
de grandes oreilles pointues. Et leurs yeux…
Ils sont en amandes et de couleur rouge.
Rouge sang. ”

Sélectionné en 2011 pour :




le Prix du "Bouquin Malin"
le Prix "Livrévasion"
le Prix de "l'Encre d'or"
le Prix "Des livres plein les poches"
le Prix "Lire en poche"

Lauréat du Prix "Lire en poche" 2011 (ville de Gradignan)

Lauréat du Prix "L'encre d'or" 2011 (ville de Fouesnant)
Lauréat du Prix "Livr'Evasion" 2011 (Pays de Fillière)



vendredi 26 décembre 2008

Inès la piratesse

(Editions Talents Hauts, mars 2009, collection livres et égaux, 6-9 ans) couverture et illustrations : Laure Gomez

Voici l’histoire d’Inès la Piratesse, reine des océans. Fille, petite-fille et arrière-petite-fille des plus cruels pirates que la mer ait portés depuis l’aube des temps. Descendante directe du célèbre Jack Pattenbois et de Joséphine Crochet.
Sur le pont de son navire, Inès la Piratesse donne ses ordres d’une voix aussi tranchante que son sabre. Les femmes de son équipage obéissent sans discuter.
– Un homme à la mer ! crie soudain la vigie du haut de son mât. Un homme à la mer sur un radeau ! dit-elle en montrant du doigt un petit point noir flottant sur la mer.
– Barre à tribord! Amusons-nous un peu avant la bataille ! Affalez les voiles et ramenez-moi ce marin d’eau douce qui nous fait perdre notre temps.

Total respect

(Oskar éditions, octobre 2008, à partir de 12 ans), couverture : Vincent Bailly

L’histoire :
Sam a la fièvre. Sam a le vertige. Sam a le blues…Ce jeune adolescent de 13 ans n’en peut plus de vivre auprès de son père oisif, à l’esprit rongé par l’alcool. Son seul refuge, le Salon de coiffure de sa mère dans lequel il travaille tous les soirs à la sortie du collège. Malgré cette bouffée d’oxygène, Sam se sent délaissé, déprimé. Seul.
Ses parents ont déménagé dans le Sud. Il a suivi bien sûr. A son âge, que peut-on faire d’autre ? Ici, il n’a aucun ami, et ne fait rien pour en avoir. Il agresse les gens dans la rue, sombre peu à peu dans la petite délinquance, la vulgarité, pour se donner l’impression d’exister…Et puis, il y a ces péniches du quai Vallière, cette femme sans âge qui l’interpelle, ce nouvel univers d’évasion qui s’ouvre pour lui redonner goût à la vie…

La Mère des mondes et la Croisade des Innocents

(éditions du Barbu, septembre 2008, héroïc fantasy, à partir de 12ans), couverture : Benji

L’histoire :
2040. Hercule dérobe l’Épée du chevalier Lancelot du Lac dans le musée de Brocéliande. Poursuivi par les gardes, il aperçoit dans la pénombre la silhouette d’un arbre gigantesque. À l’intérieur, il rencontre une femme évanescente qu’il prend pour la Fée Viviane…

1943. Rose, jeune résistante française, guide des enfants juifs à travers la forêt de Brocéliande. Arrêtée par la police française, elle est condamnée à être exécutée au pied d’un chêne creux. À l’intérieur, l’attend une femme lumineuse qu’elle prend pour la Vierge Marie…

1791. Le ventripotent abbé Guillotin fuit son village natal devant les soldats de la République. Il trouve refuge dans son arbre protecteur, sa cathédrale végétale, et tombe à genoux devant une femme divinement belle qu’il prend pour Notre-Dame de Paimpont…

1212. Les trois personnages ont fait la connaissance de la Mère des Mondes… Elle leur a proposé à tous une mission humanitaire : sauver les enfants de la Croisade des Innocents… après avoir réveillé Merlin l’Enchanteur…